Etre informé des mises à jour

jeudi 1 novembre 2018

C'est la Liberté ?

CLIC sur la photo


Montée des eaux et réchauffement climatique
Ou le triomphe du capitalisme

16 commentaires:

  1. Montage génial ? Effet d’optique ou angle de vue inhabituel?
    Tu étais donc à new-york récemment ?
    En tout cas une photo qui pose les bonnes questions actuelles ...:-)
    Bisous tendres
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais te dire, mais ne le répète à personne, je suis doué du don de bilocation…
      Mais au cas où tu ne croirais pas à mon affirmation, c'est quand même un truc que tu as qualifié de « génial »
      j'en reste tout émoustillé…
      Je suis seulement comme Gainsbourg : « j'ai rêvé New York, New York City sur Hudson! »

      Supprimer
    2. Surtout que je crois bien que c'est Yves Simon qui a écrit cette sublime chanson...
      J'adore t'émoustiller quand même...Ça me fait quelque chose !
       •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    3. Oui, bien sûr, la chanson originale est de Simon, mais j'ai une préférence pour l'adaptation de Gainsbourg qui d'ailleurs dit « j'ai vu ». Elle a quand même plus de puissance. Bien que chez Simon ce soit plus poétique…

      Simon je préfère quand il chante « Manhattan »

      C'était la chronique « musicologie et hamburgers »
      Est-ce que ma chronique t'as émoustillée?

      ;-)

      Supprimer
    4. Grave ! Je suis toute estransinée et mouillée de chaud, comme dit Serge Papagalli... :-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  2. Superbe cette photo. Quant à la légende qui l'accompagne, on ne peut qu'hélas la trouver très pertinente. Le progrès est-il dangereux pour l'homme ? Un sujet à disserter en toute liberté (comme la statue du même nom).

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. De même que l'on pourra discuter sur : c'est quoi le progrès ?
      Nous ne sommes pas encore sortis de l'auberge.…

      Supprimer
  3. Les progrès technique technologique et industriels et même agraires épuisent la planète et donc à je ne sais quelle échéance... nous y passerons mais je ne sais pas qui en premier lieu.
    Ceux qui résisteront-peut-être- recommenceront...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, On recommencera, comme dans « ravages » de Barjavel
      :-(

      Supprimer
  4. Wow ! quelle photo ! la statue de la liberté qui met le feu au ciel, c'est magnifique. Oui le triomphe du capitalisme, on peut le voir ainsi… Moi j'y vois le feu de l'Amour en train d'embraser le ciel et il ne s'agit pas de pep talk ! kéa

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. J'apprécie ton lyrisme enthousiaste !
      Alors c'est le triomphe de l'amour en liberté !
      Il faut dire que ce n'est pas mal non plus !

      Supprimer
  5. Etant donné mon amour des spectacles "lumière" sans son qu'offrent les levers et couchers de soleil, je ne peux qu'admirer cette illustration de la Liberté rayonnante.
    La beauté de cette image est bien celle de la liberté, et comme la torche de la statue qui rejoint la flamme que le ciel nous offre chaque matin et chaque soir. La liberté nous appartient, elle est en chacun de nous, à nous de l'allumer et de la faire rayonner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que pourrais-je ajouter un si joli commentaire est tellement juste !

      C'est une autre manière de voir les choses (qui me convient d'ailleurs) ton texte pour illustrer la photo elle-même.
      Merci pour cela.

      Supprimer
  6. Une excellente illustration, parfaitement réalisée, et qui dit bien ce que tu veux montrer...
    Il y en a une autre que j'adore avec la statue de la Liberté, elle n'est pas toute jeune, mais toujours d'actualité...
    https://www.competencephoto.com/photo/art/default/3424365-4926348.jpg?v=1321007252

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très « parlante » cette photo en effet.
      En outre ce n'est pas un montage, ce qui est encore mieux.

      Supprimer
  7. Non? C'est vrai? Elle n'est pas bricolée cette photo? Le triomphe du capitalisme...je sais pas, je ne me suis jamais aussi sentie "le cul entre deux chaises" que depuis quelques mois -humainement parlant je veux dire. Je me sens embarquée sur un rafiot plein d'avaries et les gars écopent à la petite cuillère. Bon de toutes façons c'est râpé pour "stopper" le processus, il ne nous reste plus qu'à nous adapter aussi bien qu'on le pourra, et les politiques ne vont pas nous aider malheureusement, englués qu'ils sont dans la corruption généralisée.

    Ma fille s'est mise à la photo, je découvre qu'elle a un oeil pas mauvais du tout. Je lui montre des choses que personne ne voit la plupart du temps, j'aimerai qu'elle ait cette capacité à l'émerveillement qui fait mon bonheur depuis toujours. Elle a du potentiel ;)

    Bises cher Alain

    RépondreSupprimer